Découvrez nos offres pour faire du digital le levier de votre croissance !

Modèles

Téléchargez le Guide Ultime de gestion de projet digitale pour vous aider à piloter vos transformations et faire les bons choix !

Image mise en avant pour l'article

Chronique d'un développeur : être développeur informatique !

23 août 2019

« Tu crées des sites web ? » est souvent le retour que je reçois lorsque j'évoque mon métier. Je réponds « Oui » la plupart du temps, mais être développeur c'est pourtant tellement plus.



« Tu crées des sites web ? » est souvent le retour que je reçois lorsque j'évoque mon métier de développeur web. Je réponds « Oui » la plupart du temps, mais être développeur c'est pourtant tellement plus.

J'exerce le métier de développeuse web depuis maintenant 6 ans, essentiellement back-end PHP ; métier si prisé de la nouvelle génération et pourtant si méconnu. 

Le métier de développeur web appelle à beaucoup de clichés. On imagine souvent un geek dans le noir, pourquoi pas dans son grenier, cheveux longs (mais jamais une femme), casque sur les oreilles, devant un écran, voire plusieurs écrans (pas si cliché que ça finalement), et dont les interactions sociales se résument à des raids sur World Of Warcraft. Il frappe des lignes de codes sur son clavier sans trop réfléchir ... Et voilà un site internet !

On pousse un peu la caricature, car la réalité du métier de développeur est bien différente.

être-un-développeur-informatique


"C'est quoi alors ?"

On peut séparer les développeurs en deux grandes catégories, Back-End et Front-End. Entre les deux il y a les Fullstack qui allient Back et Front.

Les développeurs Back-End communiquent avec la base de données, transforment les demandes business du client en code et créent des points d'entrée pour les développeurs Front-End.

Les développeurs Front-End font appel au code des développeurs Back-End et le transforment en éléments utilisables par les visiteurs. C'est grâce à eux qu'il se passe quelque chose lorsque vous cliquez sur un élément d'un site ou d'une application !

"T'es tout le temps sur ton ordinateur, t'es asocial en fait !"

Qu'on soit développeur Back-End, Front-End ou Fullstack, on ne code pas seul dans sa cave.

Une étroite collaboration est nécessaire avec plusieurs corps de métiers :

  • L'architecte informatique qui fait l’analyse technique du besoin et fixe les contraintes techniques que le développeur doit respecter.
  • L'UI/UX designer chargé de créer un design plaisant et pratique pour les utilisateurs. Les maquettes sont ensuite intégrées par les développeurs.
  • La chefferie de projet détenant le savoir business du client et manageant le planning.
  • L'administrateur système qui gère le serveur sur lequel est hébergé le projet. En tant que développeurs, nous sommes chargés de lui indiquer quels outils sont nécessaires au bon fonctionnement de l’application.
  • Et enfin, les autres développeurs intervenant sur d'autres fonctionnalités de l'application.

"Donc tu ne fais que coder ..."

article-anaelleDans des structures plus petites où les fonctions sont souvent moins définies, le développeur est amené à porter plusieurs casquettes. Il est donc nécessaire d'acquérir des connaissances sur les différents corps de métier qui composent la profession.

Intrinsèquement au métier de développeur, il est aussi indispensable de faire de la veille technologique afin de maintenir ses connaissances techniques à jour et d'être au fait des nouveautés.

Rigueur et méthode, deux qualités indispensables à un bon développeur ! Savoir coder c’est bien mais encore faut-il être en mesure de respecter les contraintes du projet et réaliser l’ensemble des tâches dans le temps imparti.

Avec l'expérience, un développeur peut lui-même estimer le temps de développement nécessaire pour répondre aux demandes client et proposer les meilleurs outils pour répondre aux besoins.

"Ce n'est pas aussi simple que ce que je pensais"

On considère souvent les développeurs comme de simples exécutants « jetables », payés à taper des lignes de code sans trop réfléchir.

C’est une erreur que de considérer ce métier comme tel. L’écriture de code est une tâche complexe et je dirais même intellectuelle. Devenir un bon développeur et produire du code de qualité est d’autant plus complexe.

Car c’est bien de cela dont il est question ! Il existe des centaines de manière de coder une fonctionnalité d’un site, d’une application ou d’un logiciel. Être un bon développeur, c’est savoir choisir la meilleure façon de faire et ne pas se contenter d’un « ce n’est pas top, mais ça fonctionne ».

Choisir la meilleure façon de faire, dans le respect des délais et des contraintes, en tenant compte des nouveautés techniques et de l’évolution des outils, chercher à s’améliorer constamment et travailler en équipe : et oui, ça fait beaucoup de choses à gérer !

Je saurais maintenant quoi répondre aux personnes qui me demandent ce que je fais dans la vie.

NB : Vous cohabitez ou travaillez avec un ou plusieurs développeurs ? On vous livre 14 mots et expressions pour parler comme un développeur (et le comprendre...).  

Découvrez notre équipe !

Image mise en avant pour l'article
Anaelle Baumann
Développeuse Web @ADIMEO
Pourquoi s'abonner à
notre newsletter ?
Inscrivez-vous à la newsletter et recevez, tous les mois, un condensé de contenus utiles et pertinents pour votre transformation digitale ! Dernières publications, webinars et autres événements : ne ratez plus aucune actualité d'Adimeo !