close

Découvrez nos offres pour faire du digital le levier de votre croissance !

download
Modèles

Téléchargez le Guide Ultime de gestion de projet digitale pour vous aider à piloter vos transformations et faire les bons choix !

Vous entendez parler de Web3, cette nouvelle version d'Internet. Mais qu’en est-il réellement ?


Internet est en constante évolution et les innovations ne cessent de voir le jour. Il y a eu le Web 1.0, le Web 2.0 et aujourd’hui nous sommes confrontés au Web 3.0.

Ses évolutions et changements sont en cours, et nous faisons déjà face à de nouvelles émergences. Alors, que pouvons-nous attendre du Web 3.0 ?

Quest-ce-que-le-web3

Définition du Web 3.0

Les sites web actuels offrent des informations statiques (en simple lecture) ou du contenu géré par l’utilisateur mais cela ne répond pas aux besoins spécifiques de l’internaute. Le Web 3.0 est une troisième génération d’internet qui offre une expérience utilisateur plus rapide et plus personnalisée.

Le but du Web 3.0 est que les utilisateurs redeviennent les uniques propriétaires de leurs données personnelles. Aujourd’hui, les grands acteurs de la technologie tels que Google réutilisent les données fournies par un utilisateur sur un site afin de mieux cibler leurs publicités. L’objectif serait de supprimer ces acteurs numériques. Le Web 3.0 est donc un web décentralisé, contrairement à ses prédécesseurs, dans lequel l’utilisateur peut déplacer ses données d’une plateforme à l’autre. Cela permet de sécuriser la connexion internet.

C’est un web sémantique contrairement au Web 1.0 qui était statique. Et les modes d’interaction se veulent plus immersifs.

Le Web 3.0 est déjà appliqué à certains domaines tels que le social, la finance ou encore le gaming.

 

Les nouveautés du Web 3.0

Le premier objectif d’internet est de trouver des informations. Tout le fonctionnement du Web 1.0 est basé sur cela. Le Web 2.0, lui, ajoute au mode « lecture seule » le mode « édition ». C’est l’ère des interactions en ligne, des critiques, du partage, de la création de contenus, de l’influence, de l’identité numérique, des données personnelles en ligne, des likes, des commentaires, de la publicité en ligne.

Dans ce Web 2.0, la création de contenu est effectuée par les utilisateurs, les médias sociaux sont également gérés par les utilisateurs et le partage est favorisé. Ce web réunit trois innovations : le mobile, le cloud et les applications sociales (réseaux sociaux, Uber, Airbnb, etc).

Le Web 3.0 fait un focus sur l’individu. La communication se met en place au travers de l’engagement de l’internaute qui s’exprime avec des plateformes de direct et des métaverses. Ce web3 se caractérise aussi par le développement d’applications intelligentes et la mise en place de technologies RDF/OWL. Dans ce web, la recherche internet est effectuée selon le comportement de chaque utilisateur grâce au web sémantique, afin de toujours personnaliser davantage l’expérience. C’est aussi l’essor de la publicité comportementale (annonces publicitaires en fonction de données de suivi recueillies sur divers sites internet).

 

Les 3 innovations technologiques du Web 3.0

Tout comme le Web 2.0, le Web 3.0 repose sur trois innovations technologiques. Elles sont mises en place depuis quelques temps et continuent toujours d’évoluer.

 

#1. Le web sémantique

Le web sémantique devrait permettre aux ordinateurs et moteurs de recherche de comprendre les contenus comme les humains. Plutôt que de travailler la structure c’est ici la compréhension du sens des contenus qui est favorisée. Pour que ce ne soit plus à l’utilisateur de faire le tri pour retrouver le contenu réellement pertinent à sa recherche. Avec le web sémantique, l’interprétation et le sens des recherches sont plus précis car ils sont abordés en fonction du contexte et des métadonnées.

 

#2. La blockchain

C’est la base du Web 3.0. Elle est apparue en même temps que le Bitcoin et représente une immense base de données où celles-ci sont stockées en toute sécurité. Grâce à elle, il est aussi possible de faire des transactions. La blockchain la plus connue est l’Ethereum. C’est une plateforme décentralisée, ouverte et partagée. L’Ethereum permet la création de contrats intelligents, la création d’applications décentralisées (les DApps), la suppression des intermédiaires, la mise en place d’économies numériques libres. Les applications de finance décentralisées sont basées sur ce modèle. Elles tendent vers des services financiers sans intermédiaires. Les transitions se font alors d’un utilisateur à un autre par le biais de la blockchain et des contrats numériques créés par les DApps. Les cryptomonnaies, par exemple, ne peuvent fonctionner sans blockchain.

 

#3. L’intelligence artificielle (IA)

Dans un tchat, par exemple, cela représente les réponses générées automatiquement basées sur le message reçu. Suite à une analyse de la langue et du contenu, l’IA vous propose des réponses prédéfinies que vous pourriez utiliser. L’intelligence artificielle tend à encore évoluer.

 

Les avantages du Web 3.0

Par rapport à son prédécesseur, le Web 3.0 passe donc de l’interaction entre utilisateurs à l’engagement de l’utilisateur. Ce dernier devient l’acteur le plus important puisqu’il créé le contenu et influence directement les recherches qui lui sont proposées. Il est maître de ses informations et le partage se fait à présent en direct. Ce nouveau web possède de nombreux avantages, il permet :

  • Un web accessible. Le Web 3.0 se veut accessible à tous, sans intermédiaire et protecteur des données utilisateur.
  • Une navigation internet optimisée. Toutes ces évolutions technologiques facilitent la navigation internet, la rendent plus fluide, efficace et précise. L’expérience utilisateur est alors plus satisfaisante et plus rapide !
  • L’amélioration de la recherche vocale (Siri, Alexa, Google Home…) avec l’intelligence artificielle. Ces logiciels de reconnaissance vocale partagent des informations de plus en plus précises et fournissent des résultats de recherche plus utiles qu’auparavant. Leurs fonctionnalités évoluent pour une expérience utilisateur personnalisée et cohérente.
  • L’expansion des objets connectés tels que nos lampes, objets… Cela s’appelle l’internet des objets ou technologie IOT. C’est le fait de connecter, par exemple, les lumières de son domicile pour les contrôler de son smartphone. Les objets peuvent donc être connectés et communiquer entre eux. Cela n’est pas encore développé sur tous les appareils.
  • Le développement et l’évolution de la réalité augmentée. Cette dernière consiste à faire vivre aux utilisateurs une expérience virtuelle dans des métaverses. Ce système crée un univers virtuel et grâce à un équipement, du type casque à mettre sur les yeux, l’utilisateur peut alors voir ces images et évoluer dans cet univers. C’est une expérience en temps réel de jeux ou autres actions, l’utilisateur étant représenté comme un avatar dans ce monde virtuel.
  • La personnalisation de l’expérience utilisateur. L’utilisateur peut créer un profil unique pour toutes les plateformes qu’il utilise, ses données sont protégées grâce au cryptage de données et sans sa permission aucune société ne peut avoir accès à ses données personnelles.
  • L’amélioration de la publicité ciblée. En utilisant des systèmes d’intelligence artificielle basés sur les données des utilisateurs afin que les annonces soient plus précises et adaptées.

 

Les limites du Web 3.0

Actuellement, certains appareils ne sont pas adaptés à une technologie aussi avancée que le Web 3.0. Il y a des ordinateurs qui ne sont pas assez puissants pour supporter ces innovations. Cette technologie n’est donc pas adaptée à tous et ne peut pour l’instant pas être accessible de tout le monde.

De plus, le Web 3.0 ne met pas à jour la technologie actuelle. Ce qui signifie que les sites internet basés sur le Web 1.0 deviendront obsolètes.

Également, la création d’un profil utilisateur, la cible des recherches et des données utilisateur écarte toute notion d’anonymat. Chacun a son identité sur le web et il faut alors être vigilant à son image, sa e-réputation etc.

 

Les évolutions et changements opérés par le Web 3.0 sont toujours en cours. Toutes ces innovations démontrent que le Web 3.0 tend à devenir un web accessible à tous, partout et pour tout.

 

Crédit photo : maxkabakov

Image mise en avant pour l'article
Alexandra Morin
Rédactrice Web
Vous avez besoin d'un accompagnement pour réussir votre transformation digitale ?
Nos experts en Conseil et Stratégie, UX/UI Design, Développement et Webmarketing vous accompagnent dans votre démarche.
Contactez-nous !
Pourquoi s'abonner à
notre newsletter ?
Pour recevoir tous les mois, un condensé de contenus utiles et pertinents pour votre transformation digitale !