Découvrez nos offres pour faire du digital le levier de votre croissance !

Modèles

Téléchargez le Guide Ultime de gestion de projet digitale pour vous aider à piloter vos transformations et faire les bons choix !

Image mise en avant pour l'article

Notre retour Flupa 1/4 : Steve Krug et l'utilisateur cible

16 juillet 2019

A l’occasion des Flupa UX Days 2019, nous avons eu l’immense honneur d’y rencontrer Steve Krug. Connaissez-vous Steve Krug et sa philosophie ?



À l’occasion des Flupa UX Days 2019, nous avons eu l’immense honneur d’y rencontrer Steve Krug. Connaissez-vous Steve Krug et sa philosophie ? L'équipe Adimeo vous livre ses premières impressions et les informations primordiales à savoir sur ces Flupa UX Days en 4 articles. Voici le premier !

Les UX Days c'est le plus grand événement annuel francophone dédié à l'UX design : deux jours entièrement dédiés à l'expérience utilisateur, articulés sous forme de conférences et d’ateliers.

Steve Krug, célèbre gourou en matière d’UX design, y était présent. Il nous a transmis sa vision de l’UX design d’aujourd’hui…

La philosophie de Steve Krug

Le dark design, ennemi de l'utilisateur cible

Ouvrage de Steve Krug : Don't Make Me ThinkAprès nous avoir révélé la sortie de son dernier livre « Don’t make me think », Steve Krug nous donne un message d’espoir en nous sensibilisant au « dark design ».

De quoi s’agit-il ? Le « dark design » ou « dark design pattern » se définit comme une « astuce de design digital destinée à tromper l’utilisateur cible d’une interface digitale (page web, appli, etc.) pour atteindre un objectif marketing ou commercial, voire même, pour réaliser une arnaque ou une escroquerie. »

Steve Krug nous explique que « Le marketing a évolué et nous avons des moyens de savoir comment influencer l’utilisateur. Il n’est pas interdit de recevoir de l’argent en concevant quelque chose qui plaît à l’utilisateur. »

Puis il cherche à nous faire réfléchir : « N’arrêtez pas de travailler parce que vous travaillez pour le mal. Se faire payer, c’est utile ! ».

Mais l’UX design fait aussi appel à la morale. Steve Krug interpelle notre bon sens : « Est-ce qu’on a vraiment besoin de faire ça ? Qu’est-ce que les utilisateurs vont en penser ? ».

En effet, les UX designers sont de plus en plus nombreux en France. Et pourtant, combien parmi eux refuseraient véritablement un projet qui n’est pas en phase avec leurs propres valeurs ?

Contre toute attente, Steve Krug nous incite à réaliser ces projets.

Pourquoi ? La charte et le cadre législatif visant à normaliser la pratique de l’UX design sont encore à l’état d’idée. En attendant, chaque UX designer se doit de convaincre d’éviter à tout prix ces mauvaises pratiques auprès de ses clients. A défaut, c’est un moyen efficace d’apprendre à les contrecarrer plus tard.

Car c’est en côtoyant des clients qui pensent autrement que l’on peut leur exposer notre vision des choses de manière éthique et les amener à réfléchir aux conséquences du dark design pour les bienfaits de l’image de marque de l’entreprise.

Il s’agit alors d’une formidable opportunité de les « éduquer » aux valeurs fondamentales de l’UX en respectant l’utilisateur cible.

 

 

Le lorax ou parler au nom de l'utilisateur cible

lorax-utilisateur-cible-flupa (1)

À travers l'image du Lorax, Steve Krug définit la posture du designer.

Le Lorax est une créature imaginée par le Dr. Seuss qui tente de protéger une forêt menacée par la cupidité d'un industriel. Sa célèbre phrase, bien connue des enfants américains, est "I am the Lorax. I speak for the trees. I speak for the trees for the trees have no tongues.".

"I speak for the users": « Je parle pour l’utilisateur cible ». Telle est la noble entreprise de l'UX : parler au nom des utilisateurs et défendre leurs intérêts.

Ce schéma de pensée peut se heurter aux différents intérêts des décideurs, lesquels peuvent concevoir l'UX comme un moyen de manipuler l'utilisateur cible.

L'UX se doit de concilier une certaine éthique au business, et de faire valoir, à travers ses méthodes, les moyens de garantir l'utilisabilité.

L'utilisabilité d'un site web

La richesse de l'UX passe également par le concept d'utilisabilité, ou plutôt, par l'utilisation facilitée d’un produit. Cette notion s'inscrit déjà dans le processus de conception et de développement d'un projet, comme valoriser les tests d'utilisabilité et plus spécifiquement les focus groups.

En ce sens, quelques questions s’imposent :

  • N'est-il pas préférable de voir les gens utiliser un produit plutôt que de les écouter en parler ?
  • Quel message veut-on ou doit-on transmettre ?
  • Quels sont les enjeux et les devoirs de la démarche créative ?

Des interrogations laissées à libre interprétation de chaque UX designer…

Steve Krug  a conclu son intervention avec une histoire pleine d’espoir. « Lorsque le dernier arbre sur Terre sera abattu, un jour peut-être un enfant plantera une nouvelle graine… »

Tout espoir n’est donc pas perdu !

Visionnez la conférence de Steve Krug !

Nos autres articles sur les Flupa UX Days

2/4 - Le design éthique

3/4 - Méthodes UX, quoi de neuf ?

4/4 - La technologie au service du design

 

Nouveau call-to-action

Image mise en avant pour l'article
Jean-Pierre Frézard
Intégrateur
Pourquoi s'abonner à
notre newsletter ?
Inscrivez-vous à la newsletter et recevez, tous les mois, un condensé de contenus utiles et pertinents pour votre transformation digitale ! Dernières publications, webinars et autres événements : ne ratez plus aucune actualité d'Adimeo !