Découvrez nos offres pour faire du digital le levier de votre croissance !

Modèles

Téléchargez le Guide Ultime de gestion de projet digitale pour vous aider à piloter vos transformations et faire les bons choix !

Si vous démarrez un projet de refonte de votre site web, vous devez sûrement avoir envie de repartir d’une page blanche et d’oublier ainsi tout ce qui ne fonctionne pas aujourd’hui. On vous comprend mais ce serait pourtant une grossière erreur, et qui pourrait en plus vous coûter cher...


Analyser votre existant, faire un audit est un passage nécessaire avant de définir votre future stratégie digitale. 

Votre site web, malgré ses défauts, est une mine d’informations incroyable pour vous aider à définir une trajectoire claire. L’audit statistique se révèle alors un incontournable pour comprendre comment vos cibles utilisent réellement votre site web et donc quelles sont ses forces et ses faiblesses au regard du comportement de vos internautes. 

Quels sont alors les indicateurs à prendre en compte et qu’en fait-on réellement ?

 

Comment réaliser un audit statistique ? 

Avant de vous jeter à corps perdu dans la réalisation d’un audit statistique, vous devez d’abord vous poser les bonnes questions. Il est effectivement très tentant de regarder toutes les données que vous avez à disposition. Mais il faut garder en tête que des données chiffrées sans analyse n’ont pas vraiment de valeur.

Posez-vous d’abord les bonnes questions, celles qui vous vont aider à sélectionner les indicateurs à analyser :  

  • Quels sont mes enjeux en tant qu'entreprise ? 
  • Quels sont les objectifs de mon site web ?

Puis refaites-vous l’historique de votre site web pour vous aider à affiner votre analyse :   

  • Des chantiers ont-ils été menés sur mon site web (réécriture d’URLs, changement d’arborescence, etc.) ? 
  • Des campagnes d’acquisition ont-elles été réalisées ? Avec quels canaux et pages d’atterrissage ?

Reflechir-a-son-audit-strategique-1

Quels indicateurs analysés dans un audit statistique ? 

Il existe une multitude d’indicateurs utiles à analyser dans le cadre d’un audit statistique et il nous faudrait plus qu’un article pour tous les aborder !

Nous vous proposons donc de nous attarder sur les indicateurs principaux à analyser, quels que soient vos enjeux d’entreprise et les objectifs de votre site web :  

1. Les leviers de génération de trafic

Avant de savoir ce que vos internautes font sur votre site web, il peut être intéressant de savoir comment ils y arrivent, autrement dit quel est le canal qu’ils ont emprunté pour vous trouver (moteurs de recherche, réseaux sociaux, sites référents, emails…). 

La compréhension de la génération de trafic peut notamment vous aider lors de campagne de communication ou campagne marketing, pour définir les canaux d’acquisition les plus performants.

2. Les principales pages d’atterrissage

Il s’agit d’identifier les pages par lesquelles vos internautes arrivent en premier sur votre site. Ces pages vous aideront à comprendre les informations recherchées par vos internautes et si ces pages ont répondu à leur besoin. 

3. Les appareils de navigation

Savoir quel est l’appareil le plus utilisé pour naviguer sur votre site est primordial. Cela vous donne une indication sur les usages et le contexte de recherche de vos utilisateurs et cela peut également vous aider dans la conception de votre futur site web. Si la majorité de vos internautes naviguent sur mobile, vous pouvez alors opte pour une conception dite mobile first même réfléchir à créer une application mobile.

4. Le taux de rebond

Il n’y a pas de donnée plus taboue que le taux de rebond ! Certains analystes vous disent qu’il faut le regarder, d’autres que c’est inutile, les avis divergent. Le taux de rebond peut être intéressant à regarder car il vous donne une indication sur la pertinence de la page pour vos internautes (si le taux de rebond d’une page est très élevé, cela indique que vos internautes ont quitté la page sans effectuer un seul clic). Pour autant, le taux de rebond seul n’a aucune signification et il est primordial de le croiser avec d’autres données comme la durée moyenne des sessions. Le blog est l’exemple type : on y observe souvent des taux de rebond et des durées moyenne de visite très élevés (cela indique que les internautes lisent l’article mais ne restent pas sur votre site après leur lecture).

 

Pour aller plus loin dans vos audits 

Les audits statistiques sont en grande partie basés sur les solutions analytics (de type Google Analytics, Matomo, AT Internet/Piano…) or ces solutions ne vous apportent pas toujours toutes les réponses ! 

Deux moyens de remédier à ces manques :  

  • Personnaliser les données que vous remontez dans votre solution analytics : en définissant et en intégrant un plan de taggage (ou plan de marquage) sur votre site web, vous pourrez recueillir des données comportementales beaucoup plus fines (combien de formulaires de contact ont été envoyés, combien d’ajouts au panier, etc.).
  • Utiliser des outils complémentaires : Hotjar, Semrush, Google Search Console… Il existe une multitude d’outils pour mesurer la performance de votre site web. Le choix de l’outil dépend avant tout des données qui vous intéressent !

 

Que fait-on après avoir réalisé un audit statistique ?
À quoi sert-il concrètement ?
 

Dans le cadre d’une refonte de site web, l’audit statistique vous donne des indications utiles pour la conception du futur site (son arborescence, son ergonomie…) et il vous donne également les KPI (ou Indicateurs clés de performance) à suivre après la mise en ligne. 

Pour-aller-plus-loin-dans-votre-audit-statisitique

Pour autant, l’audit statistique n’est pas une fin en soi, c’est un moyen. Il s’intègre dans la stratégie digitale d’une entreprise. Et pour avoir une vue plus complète des forces et des faiblesses de votre site web, il est souvent utile de mener d’autres types d’audit :  

  • L’audit SEO : pour analyser la performance de votre site sur les moteurs de recherche d’un point de vue technique, éditorial et popularité, il est important de réaliser un audit SEO.
  • L’audit UX et éditorial : pour mesurer la qualité des parcours utilisateurs, tant au niveau de l’ergonomie que de la clarté des informations.
  • L’audit d’accessibilité : pour mesurer le niveau d’accessibilité de votre site web, autrement dit est-ce que votre site web est accessible aux personnes ayant des handicaps (visuels, auditifs, cognitifs…)
  • L’audit technique : pour mesurer la qualité technique de votre site web. Il peut porter sur les performances techniques (temps de chargement, ressources…), les performances SEO (doublons de pages, metas manquantes…) ou encore sur la façon dont il a été développé (respect des bonnes pratiques) 

 

En conclusion, que vous envisagiez la refonte de votre site web ou non, la mesure d’audience de son site web est indispensable. L'autre élément indispensable est de le faire dans le respect de la vie privée et du RGPD. 

Aujourd’hui plus que jamais, nous devons prendre conscience des responsabilités qui nous incombent :  

  • Sélectionner des données utiles et anonymes (plus question de rendre accessible les adresses IP),
  • Se questionner sur la prédominance du modèle américain dans ce domaine. La CNIL a d’ailleurs rendu une décision le 10 février 2022 concernant l’encadrement du transfert de données lié à la solution américaine Google Analytics.


Crédits photos :

  • Pinkypills
  • Limeart

 

Image mise en avant pour l'article
Eleonore Hugot
Consultante Digital @ADIMEO
E-BOOK & WEBINAR
Le Web Analytics au service de vos performances
Télécharger l'e-book
Vous souhaitez réaliser des audits : Statistique, SEO, UX et éditorial, technique avant d'attaquer votre refonte de site Internet ?
Nos experts vous accompagnent sur ces différents audits avant de vous lancer sur la refonte.
Contactez-nous !
Pourquoi s'abonner à
notre newsletter ?
Pour recevoir tous les mois, un condensé de contenus utiles et pertinents pour votre transformation digitale !